J’ai récemment trouvé un article sur le site du magazine The Real Deal, confirmant que la Floride est toujours en tête achats résidentiels effectués par les étrangers.

Avec 22% du total des États-Unis, la Floride représente le premier État américain où les acheteurs étrangers investissent dans l’immobilier résidentiel.

Cette étude réalisée par la National Association of Realtors en coopération avec Florida Realtors, analyse la période de 12 mois d’août 2016 à juillet 2017.

La Floride a enregistré 22% de tous les achats étrangers dans le pays. Les ventes internationales en Floride atteignant cette année 24,2 milliards de dollars pour cette période, soit 25% de plus que 19,4 milliards de dollars en 2016.

Les acheteurs étrangers ont acheté 61 300 propriétés en Floride, contre 47 000 en 2016.
Le prix médian payé par les acheteurs étrangers est passé de 252 500 $ en 2016 à 259 400 $. Le prix médian payé par les acheteurs étrangers était supérieur de 18% au prix médian payé par tous Les acheteurs de la Floride.

À l’échelle nationale, les acheteurs étrangers représentent 10% du volume en dollars de tous les achats.

La plupart des achats étrangers dans l’État se sont déroulés dans le sud de la Floride, Miami, Fort Lauderdale et West Palm Beach représentant 53% du total. La région d’Orlando représente 11% des investissements de l’Etat.
Les acheteurs d’Amérique latine et des Caraïbes ont continué de représenter la plus grande partie des acheteurs étrangers en Floride, avec une part de 34%. Mais comme les pays latino-américains sont confrontés à des problèmes politiques, économiques et monétaires, leur part du total des achats en Floride est en baisse par rapport aux 39% de l’année précédente.
Pendant ce temps, la part des acheteurs canadiens a légèrement augmenté, passant de 19% l’an dernier à 22%, en raison du raffermissement du dollar canadien.
La part des acheteurs des autres régions est restée inchangée: 23% pour les acheteurs européens, 10% en provenance de l’Asie, 1% pour l’Afrique.

La Floride reste donc une forte zone d’attraction pour les investisseurs. L’Etat cherche aujourd’hui à démultiplier cette tendance en attirant aussi les investissements financiers et industriels, notamment dans certains grands secteurs comme l’aéronautique, la logistique, les sciences de la vie et la médecine, les nouvelles technologies, la finance et bien sûr toujours le tourisme.

En outre, la Floride est certainement aujourd’hui l’un des Etats les plus attractifs pour les sociétés; « business friendly » comme on dit ici.
Dans les prochains articles, je reviendrai sur les différents aspects positifs qui font que beaucoup d’entrepreneurs choisissent la Floride plutôt que d’autres Etats américains pour venir s’installer aux Etats-Unis.

source photo: The Real Deal